21,00


ISBN : 9791035808785
Nombre de pages : 260
Parution : 20 novembre 2019
Agrégation, Espagnol

Revers de Conquête et résistances amérindiennes : Les confins de l’Amérique du Sud espagnole au XVIe siècle

Revers de conquête et résistances amérindiennes
Les confins de l'Amérique du Sud espagnole au XVIe siècle

L'histoire de l'Amérique hispanique suit généralement un fil narratif qui relie la « découverte » du continent, ses multiples explorations et les « conquêtes glorieuses » du Mexique et du Pérou. Cette présentation canonique a l'immense défaut de présenter ce processus comme une avancée inexorable des Européens, reléguant au second plan les peuples amérindiens.

En changeant de focale et en étudiant les confins de l'Amérique du Sud espagnole, cet ouvrage entend rompre avec une vision héroïque des conquistadors et du démantèlement de l'Empire inca. Il souligne les nombreux revers de conquête et l'impuissance coloniale face à un monde qui résiste à la domination.

Ce décentrement vers les confins sud-américains permet de mieux appréhender les stratégies mises en œuvre par les sociétés amérindiennes : adaptations, évitements ou résistances. Cette confrontation s'est poursuivie sous différentes formes, tout au long du XVIe siècle, dans la Tierra-Firme, au sud du Chili et dans les immensités continentales du Tucumán et du Río de la Plata.

Auteurs :
Jimena Paz Obregón Iturra est professeur des universités à l’Université de Rennes, équipe de recherche ERIMIT (EA 4327). Ses travaux sur les Amériques hispaniques se situent au croisement de l'Histoire et de l'Anthropologie, aussi bien à la période coloniale qu'à des périodes plus contemporaines. Sa thèse portait sur les relations hispano-indiennes dans le sud du Chili à la fin du 17ème siècle. Depuis, elle a élargi ses recherches sur les confins méridionaux des Amériques espagnoles et sur les Araucans-Mapuches à d'autres périodes historiques, en mettant notamment l'accent sur le phénomène guerrier, les mécanismes de négociation, la construction de catégories socio-historiques et les chroniques militaires.
Christophe Giudicelli est enseignant-chercheur à l'Université Paris-Sorbonne (Paris IV)
Andrés Castro Roldán est enseignant-chercheur à l'Université de Rennes 2